triste_ppois


La France, pays de la bonne chère ? Vraiment ? Demandez à vos ados leurs plats préférés. Pizzas, couscous, hamburgers, kebabs, steak frites, sandwichs sont leurs réponses les plus probables.

Évidemment il y a des restaurants tenus par les Blanc, Bras, Bocuse et autres grandes toques. Mais combien d'entre nous ont eu ou auront la chance d'y déjeuner ou d'y dîner ?

Il y a bien sûr les dîners de famille où Tata, Tatan, Mamie ou Maman mettent "les petits plats dans les grands".

Il y a aussi ces repas d'amis à l'occasion desquels Monsieur montre ses talents – et laisse dans l'évier et sur les plans de travail casseroles, fouets, chinois, cocotte-minute et plats sales…

Il est toujours possible de proposer un bon repas à la famille et aux amis… une fois par semaine ou de temps en temps.

Mais tous les jours, là est le vrai problème.

Car tout le monde n'a pas les moyens d'employer une cuisinière ou un cuisinier !

Il y a aussi à respecter un budget et un équilibre des menus.

Et, le plus difficile probablement… une variété pour ne pas entendre ce commentaire tant redouté de ceux qui ont préparé le repas : "Quoi ! Encore !"

Mes "petits pois carottes" sont bien d'un point de vue diététique, ils ne sont pas chers, ils sont vite faits (au micro-onde) mais je vais devoir les laisser dans le placard.

Alors je vais essayer (oui, vraiment essayer) de raconter ici mes efforts pour faire à manger (1) sans pour cela y passer des heures.


(1) C'est à dessein que j'emploie cette expression



Deux photos de la bannière sont de Eh bain marie !!

Il est donc normal que mon premier lien soit vers son blog.