sahne15

Repas bizarre hier à midi. Certains aiment ceci et n'aiment pas cela. D'autres aiment cela mais pas ceci.
Alors ?
J'ai fait cuire à la vapeur le chou-fleur qui avait poussé en quelques minutes sur la dernière marche de l'escalier (1). Un parfum !
Problème : "Quoi ! Du chou-fleur sans sauce !", d'un côté, "Quoi ! De la crème!"... Alors, fifty-fifty, moitié au four avec de la crème, moitié nature - avec du beurre pour ceux qui le souhaitent.
J'avais au congélateur des escalopes de poulet bio.
Problème : "Quoi ! Des escalopes de poulet sans crème !" et "Quoi ! De la crème!"
"Du riz ! du riz ! du riz !" J'ai fait du riz nature - gruyère des Bauges à disposition.
On sait jamais... Il y avait au congélateur une saucisse de porc de montagne au chou. 20 min dans l'eau frissonnante. Et comme tout cela manquait de couleur, un sachet de petits pois carottes bio surgelés !
Et bien, vous me croirez pas, mais tout le monde a trouvé son bonheur, pas le début d'une remarque négative.
Si j'ai des restes pour aujourd'hui (!) c'est vraiment parce que la quantité globale était conséquente.
Je suis bon pour ouvrir une cafétéria.

(1) Notre voisin nous pose souvent un sachet de haricots, un chou-fleur, un chou sur la dernière marche de l'escalier. Et nous le remercions en lui disant : "qu'est-ce que ça pousse vite sur le bois de l'escalier !"



Des petits futés vont demander pour j'ai mis la photo d'un pot de crème légère et épaisse de chez Machin.
Parce que ce n'est pas de la crème mais une "spécialité laitière à base de lait, d'amidon modifié, etc.".
De la m****, quoi !
Y'en aura plus chez nous, juré !