cottage-cheese-sans-lactose-150g

Pommes de terre du jardin, cuites à la vapeur, en robe de chambre, ou en robe des champs, comme on voudra, accompagnées d'une salade verte du jardin et de cottage cheese (*) – pas de tomme blanche ni de sérac dans le frigo aujourd'hui.  

(*) J'ai trouvé du cottage cheese à Biocoop. Sans lactose. C'est la mode…

 

Ça changera avec les courgettes !

À propos de courgettes, j'en ai préparé un plat d'une nouvelle façon. Un genre de tian, diront les méridionaux.

J'ai choisi la plus grosse de nos courgettes. J'ai enlevé les pépins. Avec la mandoline j'ai tenté d'en faire des spaghettis. Galère pour un tout petit bout de la courgette. Puis des "frites". Idem. Alors je l'ai coupée en fines tranches puis… au robot, en évitant de faire de la purée. Comme la mandoline était sortie j'ai "mandoliné" deux oignons, que j'ai mis à blondir dans une poêle. Puis j'ai ajouté la courgette râpée. Pendant que ça cuisait, à feu doux, j'ai mis dans le robot tous restes de fromage que nous avions – beaufort, tomme, tomme de chèvre, comté – ainsi qu'un peu de crème. Puis j'ai mélangé le fromage "robotisé" aux courgettes. J'ai bien tourné et j'ai mis au four dans un plat à gratin. Une heure environ. La présentation n'est pas top mais est correcte pour un accompagnement. Très satisfait du goût. La courgette était déstructurée, pour employer une expression à la mode, pas de morceaux de courgettes plein d'eau. Et comme la texture est inégale, c'est bluffant.

La photo ci-dessous c'est le reste que nous mangerons réchauffé demain.

091817_cc (1)