Source: Externe

Au début du mois de mars, dans un même article, j'ai signalé le blog Green me up !, tenu par Hélène, et le livre L'Humanité carnivore, écrit par Florence Burgat.

Les hommes mangent-ils de la viande depuis toujours, ou bien étaient-ils végétariens ? Pourquoi mangeaient-ils, ou pas, de la viande, et quelle viande ? Ce sont ces questions auxquelles tente de répondre Florence Burgat , au-delà de toutes les idées reçues. C'est une scientifique.

Sur l'aspect éthique de la consommation de viande, il est utile, bien sûr, de lire Mathieu Ricard.

Abonné à la newsletter du blog Green me up ! (blog en français), j'ai reçu il y a deux jours l'avis de la publication d'une recette de Gratin de crozets (presque) savoyards. Hélène ne met ni jambon ni produits laitiers dans ce gratin.

Dans un commentaire j'ai fait remarquer à Hélène que dans la Savoie de jadis les gens étaient pauvres et que les crozets étaient un plat très simple, avec du lard parfois – les fermiers savoyards avaient tous un cochon – du fromage, quand ils en avaient.

Hélène me répond : "Eh bien aujourd'hui on fait plein de choses nouvelles avec les crozets, c'est ce qui est amusant, je trouve, pas vous ?"

Bien sûr ! Elle a raison, Hélène ! J'ai le défaut d'être pour la simplicité, probablement parce que je ne fais pas de la cuisine mais à manger

Une fois j'ai mangé de la croziflette. De la tartiflette avec des crozets à la place des tartifles (les pommes de terre). Si on vous propose ça, passez votre chemin. C'est un étouffe-chrétien - et non-chrétien !

Une commentatrice fait observer qu'il y a des œufs dans les crozets. Hélène lui répond qu'il y a des crozets sans œufs et donne un produit en exemple. Mais si on lit la recette donnée par le fabricant de ces crozets, on remarque "Surtout de bons fromages".  Hélène propose un parmesan végétal. Mais je pense que c'est là la vraie difficulté pour devenir un végétarien savoyard. Il y a du fromage partout !

J'ai lu quelque part, mais je ne me souviens plus où, qu'il existe des œufs produits par des poules bien traitées et qu'on laisse mourir de leur bonne mort. Ces œufs seraient vendus dans divers magasins bio dont Biocoop – mais pas dans le Biocoop de près de chez nous. J'ai lu aussi qu'un fermier, qui arrêtait son exploitation, avait donné toutes ses vaches à un genre de zoo à la condition qu'elles ne soient pas tuées mais vivent leur retraite pour le plaisir des visiteurs, enfants en particulier.

Des solutions sont possibles probablement pour ne pas tuer les animaux, non ?