080919_plan_lachat

Rien n’est plus désagréable, quand on s’arrête quelque part pour manger ou pour boire un coup, que de se sentir arnaqué.

L’autre jour, à Briançon, un spritz 6€ servi dans un verre de cantine, à toute vitesse, pendant que le personnel empilait les chaises et les tables ! Pourquoi ne pas avoir dit : « Il est presque six heures, on ferme, allez ailleurs. » ?

A l’inverse, nous avons déjeuner deux fois à l’auberge de Plan Lachat, sur la route du Galibier, à Valloire. Lieu magnifique, ambiance excellente, nourriture simple et très correcte, et des prix qu’on souhaiterait trouver dans beaucoup plus d’endroits pour permettre aux gens modestes de s’arrêter.

Si vous y passez, arrêtez-vous. Ils ont besoin d’encouragements !

en2

Nothing is more unpleasant, when you stop somewhere to eat or have a drink, than to be taken foir a mug.

The other day, in Briançon, €6 for a spritz served in a school canteen glass, at full speed, while the staff were stacking the chairs and the tables! Why didn’t they say, “It’s almost six o'clock, we’re closing, go somewhere else”?

On the contrary, we had lunch twice at the Plan Lachat inn, on the Galibier road, in Valloire. Beautiful place, excellent atmosphere, simple and very correct food, and prices that one would like to find in many more places to allow modest people to stop.

If you pass there, stop. They need encouragement!