042518_prune

 

en

The blossoming of plum trees is coming to an end. Without climatic incidents, there should be lots of plums this year.

In the foreground our damson tree. On the left one of the numerous RouXy's Master's culs d'pollè (*).  Culs d'pollè is the native, not grafted plum tree, which produces excellent red plums, smaller than damsons. The stone is easy to remove. Very suitable for tarts and jams.

If you have the curiosity to read the link to the Wikipedia page, you will see that plums is a vast subject.

Culs d'pollè jam? The day of last week when my grandson, the sportsman of the family now (**), popped in on his bike with two friends of his, he immediately asked for the culs d'pollè jam the Mistress of Frimousse makes. And with my hot bread, just out of the oven …

This morning, much more modestly, I went for a short walk above our village. I've noticed that when it is rather chilly, and I put on compression socks, my knees and my ankles accept a moderate effort better…

 

(*) Culs d'pollè = bottoms of chicken, because of the shape of the plum. Pollè means chicken in Savoy dialect, akin to Italian pollo and French poulet.

(**) He won a race last Saturday

 

 

 

fr

La floraison des pruniers tire à sa fin. Sauf  incident climatique, il devrait y avoir des prunes cette année.

 

Au premier plan notre quetschier. Sur la gauche un des nombreux culs d'pollè du Maître de RouXy. Les culs d'pollè c'est le prunier indigène, non greffé, qui produit d'excellentes prunes rouges, plus petites que les quetsches. Le noyau se détache bien. Convient tout à fait pour les tartes et les confitures.

 

Si vous avez la curiosité de lire la page Wikipedia que j'ai mise en lien, vous verrez que les prunes sont un sujet vaste. Oublions les culs d'pollè, dont je vous ai déjà bien parlé. Les quetsches, c'est pas si simple ! Dans la montagne savoyarde, les quetsches, ils appellent ça des pruneaux. C'est comme cela que le Maître de RouXy appelle nos quetsches et ses quetsches. Mais, attention, rien à voir avec les pruneaux (d'Agen). Les quetsches sont originaires de Lorraine, d'après Wikipedia, et la Maîtresse de Frimousse aussi. Mais elle a tendance à employer le mot quetsche comme terme générique pour prune rouge.

 

À propos de confiture, le jour de la semaine dernière où mon petit-fils, le grand sportif de la famille maintenant (*), est passé à vélo avec ses deux copains, il a immédiatement demandé la confiture de culs d'pollè de la Maîtresse de Frimousse ! Et avec mon pain tout chaud…

 

Ce matin, beaucoup plus modestement, j'ai fait un tour au-dessus de chez nous. J'ai remarqué que lorsqu'il fait très frais, et que je mets des chaussettes de compression, mes genoux et mes chevilles acceptent mieux un effort modéré…

 

 

 

(*) Il a gagné une course samedi dernier

 

042518_springtime