Manger

17 juin 2019

Manger bio n’est pas...

330px-Ecologically_grown_vegetables[1]

Une étude du magazine « 60 millions de consommateurs » a mis en lumière les difficultés inhérentes à l’essor spectaculaire du bio. Photo d’illustration. (LOIC VENANCE/AFP)

Manger bio n’est pas une façon comme une autre de s’alimenter, souligne la directrice générale d’African Pattern, c’est un choix citoyen.

Par Audrey Pulvar (Directrice générale d'African Pattern)

Publié le 14 juin 2019 à 06h00

« On vous l’avait bien dit ! », les contempteurs de l’agriculture bio, tenants de l’agriculture industrielle, pardon, « conventionnelle », se sont jetés sur l’information sans discernement. Début juin, une étude de « 60 millions de consommateurs », relayée sur les radios et télés, nous alertait à pleins poumons : Le bio ? Attention danger ! Le magazine mettait en cause plusieurs produits, essentiellement des laits, œufs, pâtes à tartiner et huiles d’olive. Des traces de dioxines, PCB, phtalates et autres perturbateurs endocriniens y avaient été décelées en très faible quantité… Bigre ! Le bio ne serait-il donc pas sans tache ? Eh bien non. Et cela, on le savait. Mais faut-il pour autant jeter le bio avec l’eau du bain ?

Une lecture attentive de l’étude ne laisse aucun doute : la certification bio remplit bien ses objectifs (aucune trace de pesticides dans les pommes, par exemple). Et pour ce qui est des produits épinglés, ce sont surtout des pollutions anciennes des sols, non liées à l’activité agricole elle-même, qui sont suspectées. Par exemple, les animaux élevés en bio passent plus de temps en plein air, ils mangent plus d’herbe, ils ont donc plus de risques d’être exposés à la contamination d’un champ par les rejets d’un incinérateur proche.

Ce que met en lumière cette étude, ce sont les difficultés inhérentes à l’essor spectaculaire du bio. Certes, le nombre d’exploitations en France reste modeste : moins de 10 % du total, pour seulement 5 % de nos achats alimentaires ! Mais il a quadruplé en moins de quinze ans et la demande suit. La grande distribution ne s’y est pas trompée, qui met désormais les fournisseurs bio sous la même pression que les agriculteurs conventionnels. En concurrence avec des produits bio importés d’Amérique du Sud ou d’Asie, nos agriculteurs ont du mal à suivre ses exigences de prix bas. De même qu’ils peinent à honorer les commandes de grandes et moyennes surfaces, faute d’une production suffisante.

Philosophie de vie

Ici surgit un malentendu. Car manger bio n’est pas une façon comme une autre de s’alimenter. C’est un choix citoyen. Celui d’un autre modèle de société, sobre et peu compatible avec les standards de la grande distribution. Le choix d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement, du paysan et du consommateur. Le choix d’un système qui préserve la biodiversité, ce qui passe par des cultures moins uniformes et une gestion durable de leur rotation ; et par le retour de l’élevage – en petits cheptels – sur le terrain, pour désherber et fertiliser. C’est le choix du bocage, des haies et des bois, plutôt que celui des plaines céréalières à perte de vue. Celui d’un travail plus difficile, réclamant plus de main-d’œuvre ; de rendements moins sûrs ; d’exploitations plus petites ; de parcelles gérées à plusieurs. Mais au bout : du lien social, la création d’emplois non délocalisables, un meilleur revenu pour l’agriculteur et la confiance du consommateur. Et pour l’acheteur, l’engagement de manger moins mais mieux : davantage de produits locaux et de saison ; moins de graisses industrielles, de produits transformés, de plats déjà cuisinés et surtout de produits carnés.

Une forme de contrat moral liant le producteur bio au consommateur éclairé, mis à mal par les réflexes du vieux monde : la recherche de profit maximal favorisant les importations, le lobbying visant à assouplir la norme bio, l’aberration des serres chauffées, dans lesquelles des industriels entendent faire pousser toute l’année des tomates ou des concombres certifiés AB… tout le contraire de la philosophie de vie bio.

Audrey Pulvar (Directrice générale d'African Pattern)

https://www.nouvelobs.com/chroniques/20190614.OBS14365/gare-au-malentendu-sur-le-bio-par-audrey-pulvar.html

 

 

 

 

 

 

Posté par bouffons à 12:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mai 2019

"Lactofermenté" ?

nicrunicuit

J’ai acheté « pour voir » un pot en verre contenant un mélange de légumes lactofermentés. Ça ressemblait à de la choucroute mais il n’y avait pas que du chou. Ça pouvait se manger froid, chaud ou en salade. J’ai mangé froid et j’ai trouvé cela bon.

Probablement certains d’entre vous connaissent les légumes ou les fruits lactofermentés. Je ne connaissais pas. Alors j’ai cherché et je suis tombé sur un site fort intéressant :

https://nicrunicuit.com/

site de Marie-Claire Frédéric

Je vais explorer et essayer.

 

 

 

Posté par bouffons à 19:13 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 avril 2019

Souris verte

souris

La soeur de la femme de mon fils et son mari ont une ferme près de vienne dans l'Isère. Ils ne produisent que du bio.

Ils viennent de créer un site.

Si vous avez 5 min, c'est là :

https://kiwi-lentilles-vienne.jimdofree.com/

 

Si le lien ne fonctionne pas, cliquez sur le lien "souris verte" dans la liste des liens à droite.

 

 

Posté par bouffons à 17:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26 mars 2019

Les choses simples

032519_salade

Salade de pissenlits du jardin, œuf dur, lardons… Pas besoin d’aller dans un grand restaurant pour un repas délicieux !

 

 

Posté par bouffons à 13:55 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mars 2019

Je cuisine écolo (ou presque)

 

031319_jecuisineecolo

Je suis abonné à la lettre d’information d’Hélène, rédactrice du blog Green me up ! Elle nous informe aujourd’hui de la parution de son dernier petit ouvrage Je cuisine écolo (ou presque). Je viens de le commander. Je n'ai peut-être pas beaucoup à apprendre mais, après l’avoir lu, je ne manque pas de gens à qui je pourrai l’offrir.

Hélène vient de poster sur son blog une recette que je ferai dans les prochains jours : potée de lentillons. Je vous dirai.

 

031319_lentilles

 

 

 

 

 

 

 

Posté par bouffons à 10:12 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 décembre 2018

Mangeons vrai

121918_fardet

Suite à l’émission de Marina Carrère d’Encausse, j’ai acheté le livre d’Anthony Fa rdet. Un excellent cadeau pour vous ou/et votre entourage.

 

Halte aux aliments ultra transformés !
Et si les conseils nutritionnels avaient tout faux ? Une fois ce sont les graisses qu'il faut éviter. Une autre fois les sucres. On colle des pastilles vertes, orange, rouges sur des emballages selon des critères surannés. Pendant ce temps, obésité, diabète et cancers progressent.
Selon Anthony Fardet, les vrais coupables ce sont les aliments ultra transformés qui ont envahi nos supermarchés depuis les années 1980 – ils représentent jusqu'à 80 % des produits vendus en grandes surfaces !
Ces aliments sont conçus au sein des centres de recherche et développement de Big Food. Objectif : fabriquer à bas prix des produits qui ressemblent à des aliments, qui ont le goût d'aliments... mais qui n'ont plus rien d'un aliment.
L'ultra transformation déstructure l'aliment d'origine et lui fait perdre ses vertus santé. Elle nécessite aussi l'ajout d'une kyrielle d'additifs et d'agents " cosmétiques " suspects. Ces faux aliments, écrit Anthony Fardet, sont la première cause de mortalité.
Il est urgent de revenir aux fondamentaux. D'abord en sachant identifier un aliment ultra transformé et le livre en donne les caractéristiques, exemples à l'appui.
Ensuite en mangeant vrai. Pour y parvenir, l'auteur révèle les 3 règles d'or d'une alimentation saine et holistique. Celle-ci favorise aussi une agriculture éthique et durable.
En suivant les conseils de ce livre nous pouvons tous gagner au moins 10 ans d'espérance de vie en bonne santé.

 

 

 

 

 

Posté par bouffons à 14:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 décembre 2018

Les cardons, c'est Noël...

120318_cardons

Je viens d'aller chercher des légumes pour la semaine chez le producteur. Mâche, chou-fleur, chou blanc, poireaux, courges butternut, herbe à soupe... Et un cardon !

Nos petits voisins ont fait décorer leur tilleul avec des lumières bleue. Très réussi.

Mais nous, on ne "sent" pas Noël. Espérons que...

J'achèterai des cardons en bocaux la semaine prochaine. Nous serons quatorze à table le Jour de Noël, alors il faut simplifier un peu. Mais justepment je ne parviens pas à préparer le menu. La question traditionnelle "Y-aura-t-il de la neige pour Noël ?" deviendra-t-elle "Y aura-t-il Noël cette année ?"

 

 

 

Posté par bouffons à 18:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2018

Notre santé, ils s'en fichent !

 

111418_kd

À propos du 17 novembre, et de la grande manif poujadiste (Le Pen + Mélanchon !), si vous avez besoin d'éclairage sensé, je vous invite à lire ce texte de Karima Delli, députée européenne écologiste, présidente de la commission transports du Parlement européen - excusez du peu !

https://www.nouvelobs.com/politique/20181113.OBS5338/gilets-jaunes-et-si-les-constructeurs-automobiles-payaient-leur-part.html 

 

 

Posté par bouffons à 10:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 novembre 2018

En 2050 seuls les très riches mangeront bien

111318_tm

Thierry Marx : « Si nous restons sur les mêmes rythmes de consommation tout en passant à 9,7 milliards d'humains, alors la planète va cruellement manquer d'eau. Et la première problématique est l'élevage intensif. Pour réduire les besoins en eau, il faut un élevage plus raisonné, ce qui impactera l'ensemble des besoins de nourrir les bêtes, particulièrement gourmands en eau. Et chacun peut prendre part à cela en se donnant une règle de conduite simple : consommer 80% de produits d'origine végétale et seulement 20% de protéines animales. »

 Lire l'article complet :

https://o.nouvelobs.com/food/20181109.OBS5182/thierry-marx-si-on-continue-en-2050-seuls-les-tres-riches-mangeront-bien.html

 

 

 

Posté par bouffons à 10:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 novembre 2018

Gras versus sucre

110618_ceto

Je viens de lire La Symphonie du Vivant de Joël de Rosnay – scientifique de haut niveau s’il en est.

Parlant d’alimentation, et de la question du sucre et du gras, il propose à ceux qui ont des problèmes d’hyperglycémie voire de diabète type 2 de s’inspirer de la cuisine de Magali Walkowicz - Céto cuisine est son livre. Elle est diététicienne-nutritionniste. Anti-lobby « sucre », pour sûr ! Feuilletez chez votre libraire.

 

 

 

 

 

 

Posté par bouffons à 10:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,