112817_cuisine (2)

 

112817_cuisine (1)

 

Temps de Toussaint ce matin. Bientôt la neige ? "Y aura-t-il de la neige pour Noël", question rituelle à cette époque de l'année.

Jeudi dernier je vous ai dit que j'avais acheté un cardon. Frais. Le premier de l'année. Normalement les bonnes cuisinières passent des heures à enlever les fils. Je me suis contenté de retirer les bords, souvent épineux, puis j'ai tranché les côtes en petits segments d'environ 1cm. Et j'ai fait cuire. Et là, mon erreur. Il ne faut jamais faire plusieurs choses à la fois. Je faisais cuire en même temps les blettes pour le gâteau aux blettes et je n'ai pas surveillé le temps de cuisson des cardons. Grave erreur.

"Roux ou sauce blanche," ai-je fièrement demandé ?

"- Sauce blanche, cette fois-ci."

Le gâteau aux blettes a parfaitement réussi. Nous en remangerons ce soir, légèrement réchauffé, accompagné de salade.

Le gratin de cardons, lui, était raté. Les cardons étaient durs et amers. Pas assez cuits.

Toute la nuit j'ai réfléchi à ce que je pouvais faire. Les jeter et faire un gratin de cardons en conserve en annonçant : "Tu vois, j'ai récupéré mon erreur !". Ou les manger moi et faire un gratin avec les cardons en conserve. Ou…

J'ai décidé passer mon gratin 3 fois 8 minutes… au micro-onde. Et ça a marché ! Mes cardons sont tendres et ont perdu leur amertume ! Bon, la sauce blanche a une drôle de tête mais, après avoir touillé, tout à fait présentable, sur une table familiale.

Je vous livre cette expérience car le coup du micro-onde est peut-être utilisable dans d'autres cas et peut rendre service.

 

112817_cuisine (3)